Contact Infos

Comment investir dans l’immobilier quand on est non-résident ou expatrié ?

La distance, la fiscalité, les difficultés de gestion, le financement…

comment choisir un bien immobilier quand on est pas sur place ? Est-ce que je fais le bon choix ?

Bon nombre d’entre vous ont des difficultés à franchir le pas à cause de nombreuses questions. Et elles sont totalement légitimes !  Nous allons voir que, bien accompagnés, c’est tout à fait possible de réaliser un investissement immobilier dans de bonnes conditions.

Pour bien choisir un investissement, il ne faut pas se contenter, comme cela arrive trop souvent, de regarder le rendement. Comme tous les placements (financier, immobilier….), si l’un génère 2% et l’autre 8% annuel, c’est qu’il y a une raison. Elle est simple : le risque que l’on prend. Plus le risque locatif (vacances locatives, travaux à prévoir, loyer impayé…) est important, plus le rendement est important. Les investisseurs friands de fort rendement se retrouvent souvent dans une situation très complexe si le risque associé n’a pas été correctement appréhendé. Il est donc important de bien comprendre pourquoi l’investissement propose ce rendement.

Parce qu’il existe une multitude d’objectifs et de profils d’investisseurs différents, il convient de choisir celui qui sera répondre à nos attentes. Afin de bien choisir son investissement, nous allons commencer par voir les différences entre acheter dans le neuf et dans l’ancien. Nous verrons s’il est plus intéressant de le louer nu ou meublé (pas uniquement en fonction de la fiscalité). Un focus sur le statut de loueur en meublé et comprendre pourquoi les résidences de services sont très prisées par les non-résidents.

Cet article vous a été utile ?
Partagez-le :

D'autres articles pourraient vous être utiles :

Vous avez un projet ? Besoin d'informations ? Nous pouvons vous aider, contactez-nous !

fr_FRFrançais